L'allaitement présente de nombreux avantages, mais implique un investissement important. Voici quelques conseils et réponse à de fréquentes questions. 
Veuillez noter que s'il est fortement conseillé d'allaiter, il est inutile de culpabiliser en cas d'échec ou de refus. L'allaitement reste un choix, pas un devoir.  
J'ai l'habitude de conseiller à mes patientes devenues maman de consulter le site internet suivant. Il fournit de précieux renseignements : http://lalecheleague.ch/fr/

Je choisis d'allaiter mon bébé

 

Quels sont les avantages de l’allaitement maternel ?

Votre lait est spécifiquement adapté à votre bébé. Il contient des protéines, des glucides, des acides gras, des minéraux et des vitamines adaptés au système digestif du bébé. Il s’adapte à mesure que bébé grandit. Les premiers jours, votre lait est légèrement jaune. C’est le colostrum qui est particulièrement riche en anticorps, permettant ainsi de renforcer les défenses immunitaires de votre bébé. 
Après quelques jours vient le lait de transition. 
Au bout de trois semaines, votre lait devient plus blanc et s’enrichit afin de rassasier votre enfant et de favoriser sa croissance. 
Les enfants allaités au sein seraient moins susceptibles de développer des allergies que les enfants nourris au lait artificiel. 
L’allaitement est un bienfait pour vous aussi. Il contracte l’utérus qui retrouve plus rapidement sa place initiale.

Quand dois-je nourrir mon bébé ?

Le rythme des tétées varie entre 7 et 15 tétées par 24 heures pendant les tout premiers jours, mais il se modifie à mesure qu’il grandit. 
Généralement, votre bébé se réveille pour manger toutes les trois heures, mais, les premiers jours, le rythme est assez anarchique. Donnez le sein à la demande. C’est votre bébé qui décidera de ses horaires, ce qui ne l’empêchera pas de se régler spontanément. 
Il est inutile de le réveiller pour le faire manger.

Combien de temps dois-je le faire téter ?

Les tétées ne doivent pas être minutées, notamment au tout début. Généralement, elles durent environ une vingtaine de minutes. 
Le lait de début de tétée est plus fluide, il s’épaissit à mesure que la tétée progresse. Il est quatre fois plus riche en graisse en fin de tétée. 
Lorsque votre bébé s’endort ou cesse de téter, vous pouvez arrêter. Changez de sein autant que possible à chaque tétée.

Comment m’installer pour allaiter ?

Installez-vous confortablement avec un coussin dans le dos pour soutenir vos lombaires et un autre coussin sous le bras pour maintenir bébé à la hauteur de votre sein sans vous fatiguer. La solution la plus simple est de se procurer un coussin d'allaitement, sorte de manchon flexible qui vous permettra de vous installer confortablement dans la position qui vous convient le mieux.
Maintenez bébé en position semi-assise afin d’éviter les régurgitations.

Vais-je avoir assez de lait ?

C’est la succion qui favorise la lactation : plus bébé tète, plus vous avez de lait. Il n’est en général pas nécessaire de compléter l’allaitement par un biberon. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin.
Si votre enfant pleure, remettez-le au sein ; en quelques tétées, votre lait sera plus abondant.

Que dois-je manger pendant la période d’allaitement ?

Vous pouvez consommer de tout, à l’exclusion de l’alcool et des excitants : café, thé, Coca-Cola. Ne fumez pas. Ne prenez pas de médicaments sans avis médical.

Quelles précautions dois-je prendre pour mes seins ?
  • Portez un soutien-gorge d'allaitement et conservez-le jour et nuit. 

  • Donnez le sein régulièrement pour éviter les modifications de volume trop importantes. 

  • Séchez bien les mamelons après chaque tétée afin d’éviter la survenue de crevasses. Placez des compresses ou des coussinets d’allaitement dans votre soutien-gorge entre chaque tétée, afin de conserver vos seins au sec. 

  • En cas de crevasses, mettez une crème adaptée et utilisez des bouts de sein en silicone pendant quelques tétées. 

  • Si vos seins sont engorgés et douloureux, utilisez un tire-lait et massez-les sous une douche tiède.

Je dois sortir, comment faire ?

Vous pouvez louer ou acheter un tire-lait. Ainsi, il vous sera possible de  préparer quelques biberons d’avance, et votre bébé s’habituera progressivement à prendre le biberon.

A quel âge dois-je sevrer mon enfant ?

Tout dépend de votre désir et de la reprise de votre travail. Certaines mamans allaitent jusque 2 voire 3 ans voire...

Dans l’idéal, l’allaitement exclusif est recommandé jusqu’à 5 mois pour couvrir les besoins du bébé.  
Essayez, dans la mesure du possible, d’attendre 3 semaines pour commencer l’allaitement mixte. Remplacez d’abord l’une des tétées du jour par un biberon en conservant les tétées de la nuit. Puis remplacez la 2e tétée de la journée par un second biberon, et ainsi de suite par paliers de 4 ou 5 jours. 

Je ne veux plus allaiter, je me sens coupable

Vous ne devez pas culpabiliser, votre choix est légitime.
C’est une démarche intime et personnelle dont la décision n’appartient qu’à vous. 
La relation mère-enfant ne passe pas exclusivement par l’allaitement au sein. Vous serez une aussi bonne mère en lui donnant le biberon, et son papa pourra participer plus activement.

Le soutien de l’entourage et des équipes médicales et paramédicales est un facteur de réussite important. N’hésitez pas à demander des conseils au médecin et aux sages-femmes qui vous ont suivie pendant votre grossesse et votre accouchement.

Vous trouverez davantages de renseignements sur l'alimentation de bébé sur la fiche suivante : alimentation de bébé