VIH : informations et moyens d'éviter sa transmission

La prévention de la transmission du VIH (virus de l’immunodéficience humaine) entre adultes repose essentiellement sur l’utilisation de préservatifs et de seringues stériles à usage unique.
Comment le virus pénètre-t-il dans l'organisme ?

Le virus est véhiculé par le sang, le sperme, les sécrétions génitales, le lait maternel. Il est présent sous forme dite « libre » ou bien à l'intérieur des cellules humaines.
Le virus doit trouver une porte d'entrée : piqûre, relation sexuelle non protégée, blessure profonde de la peau ou des muqueuses, transmission d'une mère séropositive à son enfant pendant la grossesse, transfusion de sang contaminé.

Quelles sont les principales situations à risque ?

Les relations sexuelles non protégées, qu'elles soient hétérosexuelles ou homosexuelles.

Le partage de seringues et de matériel destiné à l'injection de drogue.

Un accident d'exposition professionnel.

Une grossesse non surveillée est une situation à risque de contamination pour l'enfant.

Quels sont les moyens efficaces de prévention?

Utilisez toujours un préservatif lors de vos rapports sexuels. Si vous partez à l'étranger, achetez-les en Suisse. Si vous êtes concerné(e) par d'autres situations à risques, parlez-en à votre médecin.

A la question de savoir si le préservatif est vraiment efficace, la réponse est OUI. Vous devez toujours en utiliser un lors de vos relations sexuelles. Vous pouvez les acheter sans ordonnance en pharmacie, dans une grande surface ou dans un distributeur automatique. Attention toutefois à les acheter en pharmacie ou en grande surface avec les labels qualité, gage d'une efficacité certaine.

Pensez à en mettre dans vos bagages quand vous partez en voyage à l'étranger.

Comment doit-on utiliser les préservatifs ?

Le préservatif masculin se déroule sur le sexe masculin en érection avant toute pénétration. Il faut toujours se retirer immédiatement après avoir éjaculé pour que le préservatif ne glisse pas.

Le préservatif féminin se met à l'intérieur du vagin et peut être mis en place plusieurs heures avant le rapport sexuel.

Dans les 2 cas, les préservatifs doivent être jetés après utilisation.

Le fait d'être séropositif(ve) ne doit pas vous empêcher d'aller vers les autres et de débuter une nouvelle relation affective et sexuelle : la prévention est très efficace.

Quels sont les autres moyens d'éviter la transmission du virus ?

Les personnes qui consomment des drogues doivent utiliser des seringues stériles à usage unique.

L'utilisation généralisée de matériel à usage unique et le respect des règles d'hygiène sont des précautions indispensables.

Si vous êtes séropositive et si vous devenez enceinte, vous devez être prise en charge spécifiquement tout au long de votre grossesse et suivie jusqu'à votre accouchement. Vous serez ensuite suivie avec votre bébé. Un suivi de qualité rend le risque de contamination de l'enfant très faible.

La question de l'allaitement devra faire l'objet d'une consultation.

Les professionnels de santé, dentistes, infirmières, chirurgiens, ont adopté des précautions supplémentaires en termes de protection depuis l'apparition du VIH et appliquent les mêmes mesures pour tous.

Que faire en cas d'« accident » ?

En cas de rapport sexuel non protégé ou de rupture du préservatif ou de contact avec du sang contaminé, la personne exposée doit se rendre au plus vite à l'hôpital, même la nuit. Insistez pour que cette personne se rende aux urgences et accompagnez-la pour l'aider à expliquer la situation.

Le médecin des urgences évaluera le risque infectieux et contactera le médecin référent pour ce type de problèmes

 


.